04 76 25 10 57 stacchini@aliceadsl.fr

Stacchini vous informe et vous conseille.

Bien choisir son lave linge :

Le choix d’un nouveau lave linge peut parfois s’avérer difficile. En effet, il existe aujourd’hui de nombreux modèles avec des capacités différentes, des systèmes de chargement ou de programmation également différents. Certains lave linges, vous permettront également de faire des économies d’énergie et ainsi sauvegarder l’environnement.

L’essorage :

De la vitesse d’essorage va dépendre le temps de séchage de votre linge. Au plus la vitesse d’essorage sera rapide, au plus votre linge sèchera vite. Par exemple, à 800 tours minute, votre linge aura besoin de 5 heures de séchage, alors qu’à 1000 tours minutes il ne lui faudra que 3 heures. Il existe sur le marché une grande disparité dans les vitesses d’essorage qui peuvent varier de 400 à 800 voire jusqu’à 1600 tours par minute. Dans le cas où vous séchez votre linge avec un sèche linge, une vitesse de 1200 tours sera suffisante.

La capacité de chargement :

Il s’agit sans doute de la caractéristique la plus simple à choisir, puisque le nombre de personnes dans la famille va déterminer la taille du lave linge, une mère de 3 enfants ne choisira pas le même modèle qu’un célibataire ! La gamme de capacité s’échelonne entre 4,5 et 9 Kg.

Le système d’ouverture :

Deux systèmes d’ouverture pour votre lave linge cohabitent en Europe :

  • L’ouverture frontale avec un hublot,
  • L’ouverture par le dessus.

Le modèle avec une ouverture par l’avant avec un chargement par un hublot, fait généralement 60X60 cm. Le chargement du linge se fait par l’avant par une porte vitrée. Le cylindre est appelé tambour . L’agitation est fournie par la rotation du cylindre et par la gravité. Les vêtements sont soulevés à l’intérieur du tambour par des aubes à redans et retombent ensuite. Ce mouvement remue le tissu et fait pénétrer l’eau et la lessive au travers des vêtements. La charge maximale est de 6 à 9 kg.

L’avantage de ce type de lave linge est que compte tenu de sa taille (60X60) il est possible de s’en servir comme plan de travail, ou comme support à un sèche linge.

Le modèle avec une ouverture par le dessus, est très commun en Europe occidentale et dans certains pays de l’est. Ce modèle fait généralement 40 cm × 60 cm de large et a donc l’avantage de prendre moins de place que le modèle avec chargement frontal. Par contre, on ne peut pas utiliser le haut de la machine comme un plan de travail. Le lavage se fait de la même façon que dans le modèle frontal, et les consommations sont identiques pour les deux types de machines. La charge maximale est de 5 ou 6 kg.

 

Bien choisir son sèche linge :

Le type de chargement :

On distingue deux types de chargement du linge dans le sèche-linge :

  • Le chargement en façade (ou par hublot) : l’ouverture est située sur la façade de l’appareil. On accède alors directement à la partie intérieure du tambour.
  • Le chargement par le dessus : l’ouverture est située sur le plan supérieur de l’appareil. Il faut alors relever une trappe pour accéder à l’intérieur du tambour.

Les machines équipées d’une ouverture en façade disposent d’une capacité plus grande (de 6 à 8 kg) et sont généralement plus larges que les machines à chargement par le dessus. Elles sont aussi plus encombrantes.

Le type d’évacuation :

Les sèche-linge se distinguent également par la méthode d’évacuation de l’eau.

  • Le sèche-linge à évacuation : la vapeur d’eau rejetée par la machine est évacuée par une gaine vers l’extérieur ou vers une pièce ventilée. Le temps de séchage est plus court.
  • Le sèche-linge à condensation : l’air ambiant aspiré par la turbine traverse un condenseur avant d’être chauffé puis ventilé dans le tambour. A mesure que la température augmente dans le tambour, l’eau du linge se transforme en vapeur et traverse à nouveau le condenseur où elle se condense. Elle est alors récupérée dans un bac ou évacuée par un tuyau.
  • Le sèche-linge à condensation avec pompe à chaleur : très économique, puisqu’il ne consomme que 0,23 kWh/Kg et extrêmement efficace, il protège votre linge grâce à son séchage ultra-doux.

Les appareils à évacuation coûtent moins chers, mais la contrainte de raccordement ne permet pas de les installer dans tous les types de logement.

 

Bien choisir son réfrigérateur :

Saviez-vous que nous jetons en moyenne 330 € de nourriture à la poubelle ? Nous pourrions donc facilement faire des économies en faisant plus attention à la date limite de consommation et en conservant les aliments à la bonne température. La technologie BioFresh vous aide à trouver cette bonne température !

 

Qu’est-ce que le BioFresh ?

biofresh Grâce à BioFresh, la viande, le poisson, les légumes, les fruits et les produits laitiers pourront être conservés jusqu’à trois fois plus longtemps que dans un compartiment réfrigérateur normal.

Depuis 1992, BioFresh propose des conditions de conservation idéales pour presque tous les aliments : le bac DrySafe à faible hygrométrie est idéal pour la conservation de la viande, du poisson et des produits laitiers et le bac HydroSafe convient parfaitement aux fruits et aux légumes.

Comment fonctionne-t-il ?

La paroi arrière supplémentaire du compartiment réfrigérateur est placée quelques centimètres vers l’avant, ce qui crée un espace entre cette paroi et la plaque d’évaporation. La paroi arrière est équipée d’un ventilateur qui aspire l’air froid et humide présent dans le compartiment. L’air aspiré est transporté vers le bas entre la paroi arrière et la plaque d’évaporation, où il sera refroidi et humidifié davantage. Cet air est à nouveau introduit dans le compartiment par les bacs BioFresh. Le degré d’humidité dans l’air présent dans le bac HydroSafe est maintenu ou modifié en fonction du bac et des paramètres. Grâce à l’électronique avancée utilisée pour ce système, la température est maintenue en permanence au-dessus de 0°C, de façon à ce que les aliments ne gèlent pas.

hydrosafe drysafe

Les avantages du BioFresh :

  • Les légumes, les fruits, la viande, le poisson et les produits laitiers restent frais jusqu’à trois fois plus longtemps.
  • Les produits frais peuvent être achetés une seule fois par semaine
  • Les aliments sont beaucoup moins souvent jetés.
  • La quantité de vitamines présente dans les aliments ne diminue pas et a même tendance à augmenter (92 % plus élevée que dans les réfrigérateurs standard).
  • Le poids des aliments est maintenu (amélioration dans 68 % des cas).

 

Demandez à consulter nos fiches consommateur disponibles au magasin

FICHES PRODUITS

FROID :

Pour faire la différence sur le réfrigérateurs-congélateurs, ventilés, brassés, BioFresh, No-Frost, Smart-Frost, statique.

ALIMENT :

Notions sur la conservation, la congélation de tous les aliments et en particulier la viande.

LAVAGE :

Conseils pour préserver votre peau votre machine et vos canalisations.

SÉCHAGE :

Indications sur les appareils à condensation ou à évacuation.

CUISSON :

Différence entre Gaz et électrique, radiant et induction. Normes d’installation, ventilation nécessaire, ampérage et puissance.

CUISINIÈRE :

Pour connaître les différents modèles, mixtes, tout électrique, four

Sortant, sécurité thermocouple pour le gaz, radiant, induction et normes d’installation.

HOTTE :

Connaître les différences de 1 ou 2 moteurs, ou 2 turbines.

A casquette, décorative, escamotable, tiroir, groupe.

Puissance, niveau sonore, normes d’installation à évacuation ou

Recyclage


CUISINE :

Il faut connaître tous les détails, plan technique d’installation, avant

Commande. Il faut exiger une visite gratuite à domicile pour avoirles bonnes dimensions, afin de prévoir toute intervention plomberie, électrique, maçonnerie, menuiserie.

FICHES TECHNIQUES

VENTILATION :

Point très important pour une bonne évacuation des buées, des odeurs, des bruits.

Il y a des normes spécifiques à respecter, avec ou sans chaudière dans la cuisine.


ÉLECTRICITÉ :

Pour connaître les bases de voltage, ampérage, protection, puissance autorisée, section des lignes bien protégées avec des disjoncteurs divisionnaires.


GAZ :

Pour faire bien attention sur les sécurités thermocouples, entretien, précaution constante pour connaître les différents gaz, ville, butane, propane. Raccordement à faire effectuer par un plombier agréé, et exigez un certificat de conformité.


ENCASTRABLE-INTÉGRABLE :

Il faut connaître les différents types d’appareils, pour comprendre aussi qu’il faut faire appel à des vrais spécialistes en électricité, plomberie adaptation menuiserie.


TOUTE INSTALLATION :

Dans une cuisine, dans un appartement, une villa, doit être effectué par des techniciens performants et minutieux, connaissant bien leur métier, et en respectant scrupuleusement les normes.


DÉPANNAGE :

Avec nos fiches, vous prendrez connaissance que le métier d’électroménagiste est très subtil et pointu, surtout actuellement avec l’électronique, c’est très abstrait. Il faut des appareils sophistiqués et une grande compétence en électricité, mécanique, avec beaucoup de réflexion, d’intuition et d’initiative.

Beaucoup de dépannages peuvent être faits à domicile, mais il est indispensable de posséder un atelier, pour des recherches de panne plus aiguë, pour des travaux mécaniques, et pour des vérifications sur plusieurs jours sur des appareils de froid.


FICHE COMMERCIALE :

Indications sur la vente des prix livré ou emporté, sur les services gratuits et en option.

Sur la société de consommation et la société de qualité.